combien coute une enseigne lumineuse

Quel est le prix d’une enseigne lumineuse ?

Combien coûte une enseigne lumineuse? Particuliers et entreprises s’intéressent de plus en plus aux enseignes lumineuses. Pour être facilement identifiable, une boutique a nécessairement besoin d’une enseigne. Outre les enseignes classiques, banderoles et panneaux, les enseignes lumineuses introduites au début du 20e siècle se sont intégrées au paysage urbain nocturne.

Pour attirer le regard et se distinguer des concurrents, l’enseigne lumineuse est un atout commercial de poids ! Mais selon sa matière, sa taille ainsi que son mode d’éclairage, le tarif peut grimper du simple au triple.

Quel est le prix moyen d’une enseigne lumineuse ?

Le prix d’une enseigne lumineuse dépend à la fois du matériau de fabrication, de la taille de l’enseigne et du type d’éclairage. Ces différents facteurs sont à prendre en compte pour déterminer le prix global de l’enseigne.

Voici des tarifs calculés à partir d’une enseigne standard (non sur mesure) avec des lettres d’une hauteur d’environ 30 cm.

  • Une enseigne lumineuse dotée d’un rétro éclairage coûte entre 1000 et 2500€.
  • Une enseigne lumineuse dotée d’un éclairage direct coûte entre 1500 et 3000€.
  • L’enseigne drapeau, en raison de ses dimensions limitées, coûte entre 500 et 1000€.

Pour les particuliers qui souhaitent acheter des enseignes lumineuses décoratives, les prix sont beaucoup plus abordables. Comptez entre 30 et 200€ pour des enseignes décoratives.

Lire  Comment utiliser des lumières pour un espace de travail inspirant ?

Comment estimer le coût d’une enseigne lumineuse ?

De nombreux commerces font le choix de l’enseigne lumineuse pour une communication efficace et imposante. Bien qu’utile en journée, c’est surtout à la nuit tombée que ce type d’enseigne dévoile tout son potentiel.

Colorée, vive et accrochant le regard, l’enseigne lumineuse est un atout unique pour tout type de magasin. Celle-ci a une durée de vie moyenne de 5 à 15 ans, dépendamment de sa conception.

Le prix d’une enseigne lumineuse dépend de nombreux facteurs qui peuvent faire grimper ou, au contraire, baisser considérablement la facture. Ces détails sont à prendre en compte dans la conception de la commande pour une enseigne répondant à la fois aux désirs, mais également au budget du propriétaire du commerce.

Par exemple, une enseigne lumineuse personnalisée va évidemment couter plus cher qu’une enseigne classique.

Le prix de fabrication

Le prix de fabrication est le premier facteur déterminant du coût total d’une enseigne lumineuse. Celui-ci varie selon la taille de l’enseigne (hauteur des lettres) ainsi que sa largeur.

De même, les enseignes drapeaux en caisson, un brin rétro, doivent répondre à des règlements précis quant à la largeur ainsi que la hauteur de placement. Ce type d’enseigne est généralement moins cher, mais également plus petite, en raison du système de fixation perpendiculaire au mur.

Enfin, le matériau fait largement varier le coût de l’enseigne. Une enseigne en bande adhésive ou en PVC est moins chère qu’une enseigne en alumineuse. Un éclairage intégré ou à LED est aussi plus coûteux qu’un éclairage rétro-éclairé ou une enseigne néon.

Lire  Comment utiliser des lumières pour valoriser des œuvres d’art ?

Le prix de fixation

Il s’agit de coûts généralement nommés frais annexes ou encore cachés auxquels on ne pense pas, et qui font également grimper la facture. Outre la fabrication, la fixation est également à prendre en compte. Entre l’accrochage au mur et la mise en place des raccordements électriques, la fixation peut rapidement chiffrer à plusieurs centaines d’euros.

Déterminer la matière de l’enseigne

Différents matériaux peuvent être choisis pour constituer l’enseigne lumineuse. Parmi les plus utilisés : L’inox, l’aluminium, le PVC et le plexi.

L’aluminium

L’aluminium est le matériau favori des artisans pour la conception d’une enseigne. Il est en effet  facilement personnalisable et résistant au temps et aux intempéries. L’aluminium a également l’avantage de se présenter sous différentes formes: miroir, mat ou brossé.

Dans le cas d’une enseigne de grande taille, l’aluminium est idéal pour sa légèreté.

Le PVC

Le PVC a l’avantage d’être léger et économique. Il est facile à manier et à utiliser pour la fabrication d’une enseigne lumineuse. Cependant, il est moins qualitatif et résistant dans le temps qu’une enseigne en alu.

Le plexi

Le plexi peut être utilisé pour les enseignes en rétro éclairage ainsi que les enseignes en caisson. Très léger, il est abordable, mais a le défaut d’être plus fragile et moins résistant que les autres matériaux.

Choisir le type d’éclairage

Le néon

Le néon est généralement une des options les plus accessibles. Constitué d’un tube soufflé à cathode froide, il permet un éclairage 360 °.

Cependant, celui-ci commence à se faire supplanter par l’éclairage LED, en raison de sa plus forte consommation électrique. Il existe différents types de néons.

Lire  Comment intégrer des spots LED dans une salle de bain efficacement?

Les Néons classiques

Il s’agit de l’option la moins chère. Les néons sont composés de tubes blancs transparents qui se colorent en rouges lorsqu’ils sont allumés.

Les néons transparents au phosphore et à l’argon

Légèrement plus cher, ce néon se compose d’un verre transparent et sa face interne est recouverte de phosphore. L’intérieur du tube quant à lui est rempli d’un mélange de gaz, d’argon et de mercure. Ce type de néon permet une large gamme de couleurs, là ou le premier ne permet qu’une couleur rouge vive.

Les néons teintés

Enfin, les néons les plus beaux et esthétiques sont les néons au verre teinté. Ils sont cependant plus chers que les deux autres types de néons.

Le diode ou LED

L’éclairage LED est aujourd’hui un incontournable des foyers, mais pas seulement. Son avantage : une très faible consommation, qui en fait aujourd’hui un des éclairages les plus plébiscités pour les enseignes lumineuses. L’éclairage LED possède également un autre point positif : une excellente visibilité aussi bien de jour que de nuit. Cependant, ce type d’éclairage a également des inconvénients : le premier est la durée de vie qui, bien qu’étant assez longue (5-10 ans) reste plus courte qu’un éclairage au néon. La seconde est la difficulté de réparation de l’enseigne en cas de casse.

L’éclairage LED direct

L’éclairage LED direct consiste en une enseigne ou l’éclairage est directement intégré au lettrage. Ce type d’éclairage direct peut se faire point par point, en lignes suivant le lettrage ou alors sur toute la surface du lettrage. Il s’agit du type d’éclairage LED le plus coûteux.

L’enseigne LED rétro éclairée

combien coute une enseigne lumineuse

L’éclairage LED indirect ou rétro-éclairé consiste à placer des lettres en relief derrière lesquelles est fixé un éclairage. Conférant un rendu plus élégant et doux, ce type d’éclairage est idéal pour les restaurants, les enseignes sérieuses tels des banques ou les lieux appelant à la relaxation tels un institut ou un salon de beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier